Comment déclarer les revenus locatifs LMNP ?

Location d'utilitaire à Golfe-Juan
Où trouver un véhicule utilitaire en location à Golfe-Juan ?
septembre 26, 2022

Comment déclarer les revenus locatifs LMNP ?

L’investissement locatif vous permet de générer des revenus additionnels à la fin de chaque mois durant toute la durée de la location. En choisissant le statut LMNP lors de votre investissement, vous optez pour une niche fiscale très avantageuse. Tout de même, une fois que votre activité commence, vous devez faire des déclarations de vos revenus. Comment ça se passe ?

Déclarations si vous êtes au régime micro-BIC

Si vous voulez déclarer les revenus locatifs LMNP, vous devez comprendre que vous ne pouvez pas déduire vos charges pour leur montant réel. Elles font l’objet d’un abattement de 50% et de 71% respectivement pour les locations classiques et pour les meublés classés. Sur le formulaire 2042 C Pro, vous n’avez pas à calculer l’abattement. C’est l’administration fiscale qui se chargera de la faire. Vous devez indiquer tout simplement les charges comprises et les recettes brutes dans les cases correspondantes sur la fiche. Si vos revenus proviennent d’une location meublée classique, indiquez la somme brute et les charges locatives à la case 5ND. Si votre partenaire est concerné par la déclaration, vous devez remplir la case 4OD. Si vous avez une personne à charge percevant les recettes locatives, indiquez cela à la case 5PD. Si vos recettes proviennent d’une location meublée classée ou d’une chambre d’hôtes, indiquez le montant brut et les charges à la case 5NG et si ce n’est pas le cas, remplissez simplement les cases 5OG et 5PG.

Déclarations si vous êtes au régime réel

Si vous êtes dans ce régime, vous devez remplir deux formulaires pour déclarer les revenus locatifs LMNP : la liasse 2031-SD et la déclaration complémentaire de revenus 2042 C Pro. Pour ce régime, vous ne déclarez que vos bénéfices et non les recettes brutes. Ici, la location meublée et la location classée ne présentent pas de distinctions. Si vous adhérez à un centre de gestion agréé, vous devez remplir la case 5NA et sinon, remplissez les cases 5OA et 5PA. Si vous n’adhérez pas à un centre de gestion agréé, mentionnez le montant des revenus imposables dans la case 5NK, et dans le cas contraire, cochez les cases 5OK et 5PK. Sinon vos recettes locatives seront majorées de 25% et vous ne pourrez pas avoir droit à la réduction d’impôt de 2/3 au titre des frais de compatibilité engagés. C’est l’administration fiscale qui applique la majoration.

Déduction des déficits et paiement des prélèvements sociaux

Lorsque vous décidez de déclarer les revenus locatifs LMNP, il faut savoir que le mécanisme de déficit foncier est utile pour réduire l’imposition de vos BIC en régime réel et de manière mécanique sur vos revenus globaux. Le déficit ne peut pas être appliqué sur les autres types de revenus. Si après calcul de la soustraction entre les bénéfices et les charges donne un résultat négatif, vous obtiendrez un déficit qui sera reporté pendant 10 ans dans la catégorie des BIC. La déclaration doit être faite sur la fiche 2042 C Pro. De plus, sous certaines conditions, vous pouvez être épargné du remplissage du 2042 C Pro si vos recettes locatives proviennent de la location des pièces dans votre résidence principale. Si vous réalisez un investissement locatif en LMNP, vous ne devez pas payer les cotisations sociales. Par contre, vous êtes redevable sur les prélèvements sociaux de 17,2%.